Patrimoine et Histoire

Translation

Übersetzung

PONT-sur-YONNE : carrefour du nord de l’Yonne.

Quand on vient dans l’Yonne par le Nord, il est difficile d’éviter Pont-sur-Yonne.

 Que ce soit par la route (RD 606, le train (Paris Gare de Lyon/Auxerre-Dijon)  ou soit par l’eau (Montereau-Fault Yonne/Sens). Chef lieu de canton, c’est une ville carrefour, avec un passage obligé vers la Seine-et-Marneo u l’Aube.

"Pont-sur-yonne se situe sur la rive gauche de l'Yonne au pied des deux coteaux séparés par un ravin et baignée par la rivière. A l'intérieur, les rues sont généralement étroites, escarpées, irrégulières, mais vue de la rive droite, la ville offre un aspect pittoresque". ( écrit par l'Abbé Horson)

PONTsurYONNE_0597_DxO_raw-1.jpg

Patrimoine local et histoire

C'est une commune très ancienne dont le nom évocateur est la conséquence de son implantation à proximité immédiate de la rivière Yonne. En 613, la ville s’appelait  « Pontus Syriacus ». En 833, Pont était curieusement une dépendance de Villemanoche. D’ailleurs nous pouvons aujourd’hui encore découvrir toute la richesse archéologique du Sénonais, puisque deux équipes d’archéologues fouillent le passé près de Villemanoche, pour y découvrir des trésors de la période gallo-romaine et bien plus anciens, datant de l’âge de fer.

PONT_SEPT_2009_1766_DxO_raw.jpg

 

Pont-sur-Yonne fut un lieu privilégié de passage de bateaux, bacs, ponts de bois. Le premier pont connu fut construit en 1175 aux frais du Chapitre de la Cathédrale de Sens, qui partageait avec le Roi la seigneurie de cette terre. 

Vers 1684, le pont de bois a été remplacé par le pont de pierre. 

En 1840, ce pont a subi des modifications importantes: il est élargi, on supprime le vieil escalier qui permet de descendre sur l'île. On construit une nouvelle arche et sous le huitième côté est établi le chemin de halage et un port, commode pour l'expédition des briques et des tuiles vers Paris, ce qui portera à son apogée l'activité fluviale. 

En 1870, quelques jours avant l'invasion prussienne, il fut décidé que l'on ferait sauter la grande arche, pour arrêter la marche de l'ennemi. 

Pendant les quarante premières années du siècle, malgré de nombreux avatars, modifications, adjonctions, le pont de pierre est pour l'essentiel tel que l'a voulu Louis XIV et Libéral Bruand, son architecte. 

En 1935, le projet d'amélioration de la traversée de Pont par la route nationale, établi et voulu par les services de l'Etat, condamne de fait le vieux pont de pierre. 

En juin 1940, le bombardement aérien qui a pour objectif le pont, l'épargne. En revanche, au même moment, le génie militaire français fait sauter une arche pour empêcher les envahisseurs de passer. Il y mit tant d'ardeur et de dynamite que des pierres retombent sur une partie de la ville endommageant de nombreuses toitures. Dans l'urgence, le génie établit une arche en charpente vite remplacée par une autre toujours en bois de meilleure constitution. 

Le pont métallique actuel fut lancé en 1940: c'est un prototype d'une grande originalité (pour en savoir plus...). Il entraîne en 1941 la démolition de la majeure partie (cinq arches) du pont de pierre. Seules trois arches subsistent sur la rive gauche. 

En 1954,le pont est coupé au milieu de la rivière et ne dessert plus que l'île d'Amour, prisée par les pêcheurs.

Ce beau reste gêne les services des Ponts et Chaussées et la navigation pourtant de moins en moins importante : sa démolition est menée à bien lors d'un méchant hiver. Ne subsistent donc que les arches au dessus de la rive gauche , moignon inutile et mal cicatrisé du bel ouvrage voulu par Louis XIV.

Encore certains trouvent-ils que ce reste gêne la circulation des poids lourds. Mais en 1991 la municipalité  réussit dans ses efforts la sauvegarde et le classement à l'inventaire des Monuments Historiques, ce qui le préserve pour l'avenir de  nouveaux mauvais coups. Reste au XXIème siècle à fermer la plaie de la  tête de pont par une idée digne de l'ouvrage. (Informations d'après :"Les recherches historiques sur Pont-sur-Yonne de P-V Horson", la SAGEP et Pont Magazine N°95.

 

pont_neuf1.jpg

D’après une gravure du XVIIè siècle de Claude Chastillon, la ville de Pont-sur-Yonne était alors entourée de murs munis de tours et de fossés, et percée de trois portes. La gravure nous montre le pont à moitié détruit, probablement dû à la suite des incursions des Anglais pendant la guerre de Cent-ans ; les piles seules subsistent, avec les trois arches voisines de la ville. (in. Edition Deroye, Sens).

 Ses curiosités :

L’église Notre-Dame des XIIè et XIIè siècle. Sa construction de style gothique primitif dont la date remonte en 1140 et 1185. Elle a été fortifiée en 1422 par le capitaine Duplessis de Sens, lors de l’invasion des Anglais PONTsurYONNE_0569_DxO_raw.jpg

Une tour située quai des Buttes, vestige de la fortification de Pont-sur-Yonne ;

La gare , dont l'architecture est inspirée de celle de Deauville, aujourd 'hui reconstruite à l'identique suite à un incendie accidentel en 2004, fut à nouveau inaugurée le 30 mars 2009.Rappelons que lors de sa première inauguration le 9 septembre 1849, elle ne  comportait que deux voies et reliait Paris à Tonnerre.

PONTsurYONNE_0540_DxO_raw.jpg

l'Aqueduc  de la Vanne qui alimente Paris en eau. Sa construction remonte à 1868.

PONTsurYONNE_0529_DxO_raw.jpg

En 1876,Pont-sur-Yonne comptait 1900 habitants, elle en a aujourd'hui 3200 . La ville s'est étendue de toutes parts, même sur la rive droite de l'Yonne.

Le ravin a été comblé et on a tracé la rue principale sur son emplacement. Pont-sur-Yonne a conservé, sans trop de vicissitudes cet aspect"d'un très bel effet".

 Célébrités

Nicolas de Vères naquit à Pont-sur-Yonne, il était conseiller d’Etat du roi de France Charles V. Devenu évêque de Chalon-sur- Saône, il mourut le 8 novembre 1386.

Les Maires de Pont-sur-Yonne de 1827 à nos jours

      1827 à 1831 : M.HEMON

1821 à 1837: M.HURE Isidore

1837 à 1840: M. MOU Prudent

1840 à 1846: M. MOU Pierre

1846 à 1858: M. MOU Pierre

1858 à 1878: M. LAMY Félix

1878 à 1880: M. MALLIARY Jean

1880 à 1914: Dr PETIT Eugène

1914 à 1922: M. ROUIF Paul

1922 à 1929: M.BANRY Pierre

1929 à 1940: M. ROUIF Paul ( décédé, destitué par les Autorités d'occupation)

1940 à 1944: M. LOIRAT Fernand

1944 à 1974: M. BRISSON Maurice

1974 à 2005: M. LASSALE Roger

2005 à 2008: M. BRIERE Christian

2008 à 2014 : Mme DOMAT Jeanine

2014 à nos jours: M. DORTE Grégory


Ils se sont arrêtés à Pont- sur-Yonne

Le 5 juillet 1169, consécration de l'Hotel par Le Roi Louis
L
e 16 avril 1234, le Roi Saint-Louis y passe la veille de son mariage avec Marguerite de Provence à la Cathédrale Saint-Etienne de Sens
L
e 18 septembre 1303, le Duc Philippe de Hardi, futur Roi de France
Le 13 juin 1420, le Roi Henri V d'Angleterre
L
e 14 mars 1564, le Roi Charles IX au cours de son tour de France
L
e 2 mai 1576, le Roi Henri de Navarre, futur Roi de France (Henri IV)
L
e 15 avril 1590, de nouveau Henri IV
L
e 11 janvier 1653, le Cardinal Mazarin
L
e 18 mai 1814, l'Empereur Napoléon 1er de retour de l'Ile d'Elbe